Dopage


Dopage : Le verdict tombe en Guadeloupe

29.05.2013, 17:30

Le tribunal correctionnel de Pointe à Pitre (Guadeloupe) a rendu son verdict mardi après-midi concernant une affaire de dopage qui impliquait une dizaine de prévenus. Nicolas Dumont, l'ancien professionnel qui courait encore en amateur sur l'île à 39 ans, est condamné à 6 mois de prison avec sursis et 3000 euros d'amende.

Le Colombien Flober Peña Peña, 39 ans, vainqueur du Tour de Guadeloupe à quatre reprises, est relaxé, de même que Jean-Claude Luce, 31 ans, lauréat de quatre étapes sur le Tour de Guadeloupe et de deux sur la Vuelta a l'Independencia Nacional. Pour les deux hommes, le tribunal correctionnel a estimé que l'infraction n'était pas suffisamment caractérisée.

Les peines les plus lourdes visent Franck et Fabrice Souprayen (2 ans de prison avec sursis et 5000 euros d'amende chacun), le premier s'étant approvisionné en produits dopants auprès d'un groupe pharmaceutique, le second les ayant distribué dans le peloton. L'ex-coureur Guy-Charles Chérod écope de 12 mois avec sursis et 1500 euros d'amende pour revente.

Richard Vingadapaty, coureur amateur, est condamné à 7 mois de sursis, 1500 euros d'amende et une interdiction de compétition pendant un an. Contrôlé positif en 2010 au formestane (modulateur hormonal) et suspendu trois ans par l'UCI, Jean-Marie Marimoutou a cette fois été condamné par la justice à 4 mois de prison avec sursis et 1500 euros d'amende.
 

Par Direct Velo

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8