Actualité générale


Lionel Genthon en forme olympique

23.05.2013, 13:04

Lionel Genthon est allé chercher, lundi, la 5e place du Prix des Vallons à Schweighouse-sur-Moder, 3e manche de la Coupe de France DN2. "C'est un résultat qui est gratifiant pour moi et pour le club", estime-t-il auprès de www.directvelo.com.

En Alsace, Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme a dû faire sans son leader Frédéric Brun, blessé. Les rôles de chacun ont été de ce fait différents. "On a du prendre d'autres marques et aussi faire face à des conditions très difficiles. Globalement, toute l'équipe a bien fonctionné et nous sommes satisfaits du résultat même s'il est toujours possible de faire mieux", juge Lionel Genthon.

A bientôt 40 ans, il tient actuellement la forme. Le Drômois a pris part à son premier Rhône-Alpes Isère Tour (2.2). "Cela a été un grand plaisir de passer sur mes routes d'entraînement et devant ma famille. Personnellement, j'ai pu prendre des échappées et me faire plaisir surtout sur la dernière étape", dit celui qui a été à l'avant les deux derniers jours. De la course, Genthon retient le bon comportement de Yoann Michaud, mais aussi les clavicules fracturées de Frédéric Brun. "Toute l'équipe le soutient dans ce moment difficile et on devrait compter sur lui en fin de saison", pense-t-il.

Lionel Genthon déclare être "un perfectionniste". Il explique tout mettre de son côté en respectant néanmoins des contraintes personnelles et professionnelles importantes : "Avec la passion et de l'organisation, j'arrive à gérer mon activité et je me fais autant plaisir à épauler les jeunes en progression qu'en jouant ma carte personnelle. Selon les courses, on me confie donc un rôle de capitaine de route ou de coureur protégé."

Le spécialiste de cyclo-cross a moins couru dans les sous-bois l'hiver dernier. Ce qui lui permet de faire une saison pleine sur la route, et donc de découvrir de nouvelles épreuves. "C'est différent, mais le plaisir est toujours là, c'est l'essentiel", avoue cet assistant d'éducation dans un collège sport et nature à la Chapelle-en-Vercors (Drôme) qui cumule également à côté la casquette de magasinier.

"Avec du sérieux et de la passion", il pense pouvoir continuer une ou deux saisons. "Il faut être honnête, je ne suis pas en début de carrière mais j'ai l'âge du Champion Olympique", souligne le coureur né en 1973, comme Alexandre Vinokourov.

L'ancien emblématique sociétaire du VS Romanais Péageois se sent bien à Bourg-en-Bresse. "Dans l'équipe, le coureur est au centre du projet et l'on respecte des profils particuliers comme le mien, notamment pour la transmission d'expérience." Il en profite pour remercier ceux qui gravitent autour du club de DN2. "Pour tout ce qu'ils font pour nous car sans eux il nous serait impossible de faire ces résultats-là", termine-t-il.

Crédit Photo : Marine Grolier - www.marinegrolier.fr
 

Par Nicolas Gachet

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8