Actualité générale


Les enseignements du week-end belge

11.03.2013, 11:45

Les enseignements du week-end belgeLes enseignements du week-end belge

L'équipe de www.directvelo.be tire les enseignements de ce week-end. Deux courses étaient au programme : la Kattekoers et l'Omloop van het Waasland, deux épreuves 1.2. La première a été remportée par Jérôme Baugnies, la seconde par le coureur pro Pieter Jacobs.

Jérôme Baugnies, un cran trop bas ?
Nous l'avions interrogé dans le courant de la semaine (Lire ici). Baugnies ne restera sans doute pas plus d'un an chez To Win-Josan. Il marquera sans aucun doute la saison 2013 avant de passer à nouveau le cap du cyclisme professionnel. A 25 ans, il remporte paradoxalement la plus grande victoire de sa carrière.

L'armada Topsport Vlaanderen-Baloise dans le Waasland
Comme chaque année dans le Pays de Waes, les équipes continentales professionnelles dictent leur loi. Crelan-Euphony, Accent Jobs-Wanty et Topsport Vlaanderen-Baloise ont pesé sur la course. Crelan-Euphony, d'abord, car ils ont mené la poursuite derrière le groupe des dix, mais n'ont finalement pas pris le bon train. Au jeu des bonnes jambes, c'est Topsport Vlaanderen qui l'a finalement emporté. L'équipe était présente de bout en bout dans les bons coups. Le duo Armee-Jacobs a ponctué une excellente prestation collective.
A Ypres, la donne était différente. Topsport était venu avec du très lourd. De Vreese, deuxième de Paris-Tours et Vandousselaere, troisième du récent Omloop Het Nieuwsblad, étaient de la partie. Course à oublier, pour ces deux coureurs, qui n'ont pas rallié l'arrivée. Le premier Topsport sur la ligne est 25e, Sander Helven. On pardonnera aussi Lampaert, à l'attaque très tôt.

Deux fois deuxième pour An Post-ChainReaction
La déception de Niko Eeckhout était visible sur le podium. Cette déception était le fruit d'une rage de vaincre et d'une envie intacte. Ce conquérant, né en 1970, anime toujours les courses au profil morose. Il avait dit avant le départ qu'il attaquerait. Malgré deux crevaisons et une chute, il était devant pour disputer le final. Durant la semaine, Alphonse Vermote expliquait que "Eeckhout lui apportait beaucoup." (Lire ici). On sent qu'Alphonse est en train de se faire un prénom. Il a vécu une semaine type Poulidor. Deuxième à Wanzele derrière Delfosse, cette fois, c'est Baugnies qui était un rien trop fort. L'ancien vainqueur d'étape au Keizer der Juniores finira bien par en claquer une.

Où sont les espoirs ?
Les coureurs nés en 1991 ou après restent timides en ce début d'année. On retrouve cinq coureurs lorsque l'on additionne les Top 10 des deux épreuves de ce dimanche. Dans le Waasland, les Geerinck, Degreve et Daniels n'ont rien à se reprocher. Ils étaient devant mais face à des professionnels expérimentés, il devient fort compliqué d'atteindre le podium. A Ypres, Dieter Bouvry de chez Etixx-Inhed était le seul jeune dans le bon groupe. Malheureusement, rien à faire face à Baugnies et aux trois duos Wallonie Bruxelles, An Post et 3M.

Crédit Photo : Patje Cosyn - www.wielerseizoenfotos.be
 

Par Direct Velo

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8