Actualité générale


Le programme de Lappartient pour le cyclisme européen

03.03.2013, 15:24

Le programme de Lappartient pour le cyclisme européenLe programme de Lappartient pour le cyclisme européen

David Lappartient, élu pour la première fois Président de l'Union Européenne de Cyclisme (UEC) ce dimanche à Paris, a présenté une série de propositions dans un programme de 11 pages intitulé "Ensemble pour le cyclisme européen".

Parmi ces nouvelles mesures, il suggère la création "d’une épreuve par étapes itinérantes en Europe du type Tour d'Europe" et d'une "épreuve de référence chez les femmes et les jeunes".

Il soutient également que les coureurs professionnels puissent disputer les Championnats d'Europe sur route, qui sont jusqu'à présent réservés aux Juniors et aux Espoirs. "Les dates et le format" des compétitions seraient alors modifiés afin que les Elites participent, comme c'est le cas sur les autres continents.
 
De la même manière, un Championnat d'Europe de cyclo-cross pourrait être crée.

David Lappartient appelle également à mettre au point des classements annuels dans toutes les disciplines et toutes les fédérations. Sur cette base serait calculé un classement commun, qui permettrait d'attribuer le titre de "Champion d’Europe des fédérations nationales".

Le nouveau Président de l'UEC souhaite également "inciter à la création de pôles nationaux ou régionaux (Balkans...) afin d’encourager la pratique de haut-niveau". Il propose aussi une synergie entre les différents pays européens pour la mise en place de "stages et entraînements avec des entraîneurs reconnus".

Outre une meilleure "coopération" entre les 46 nations membres de l'UEC, David Lappartient mentionne un "accord cadre" entre l'UEC et son équivalent africain, la Confédération Africaine de Cyclisme.
Sur le plan de la lutte antidopage, le Président de l'UEC veut "engager un rapprochement avec l’UCI pour lutter contre le dopage et particulièrement les corticoïdes". Il pourrait coopérer sur ce point avec le Mouvement pour un Cyclisme Crédible.

Les propositions antidopage de l'UEC semblent inspirées de l'exemple français du suivi longitudinal, le projet de David Lappartient évoquant "mise en place d’un suivi médical réglementaire des athlètes, indépendants" ainsi que la nécessité d'un "lien entre la médecine de prévention et l’antidopage".

Enfin, David Lappartient réaffirme sa volonté de "réfléchir en concertation à la présence d’équipes nationales dans de grandes épreuves cyclistes". Le 7 mars, il avait déjà appelé au retour des équipes nationales sur le Tour de France, une idée rejetée dans pour l'instant par ASO.

Crédit Photo : Etienne Garnier - www.velofotopro.com
 

Par Direct Velo

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8