Actualité générale


Anthony Colin : « Ma dernière année au haut niveau »

02.03.2013, 19:11

Arrivé à l’EC Raimes Petite-Forêt cet hiver après deux saisons dans les rangs professionnels chez Roubaix-Lille Métropole, Anthony Colin démarre une nouvelle page de sa vie. "Le monde pro, c’est désormais du passé, j’ai choisi de me lancer dans la vie active tout en restant cycliste de haut niveau car je ne voulais pas tout arrêter du jour au lendemain", confie-t-il à www.directvelo.com. Marié et papa d’une petite fille de 6 mois, il n’avait surtout plus l’envie de partir loin toutes les semaines. "Je donne priorité à ma famille et à ma reconversion, il y a un moment, à bientôt 28 ans, il faut passer à autre chose", ajoute-t-il. Dès cet été, il débutera une formation dans le bâtiment et le terrassement afin d’être opérationnel l’hiver prochain. "J’ai trouvé ma voie !" C’est aussi pour cette raison qu’il a choisi de rejoindre une formation de DN2, avec un programme moins chargé et la possibilité de faire des courses d’un jour de prestige en classe 2. "Paris-Troyes, le Grand Prix de Nogent-sur-Oise, le Boucle de l’Artois ou encore le Grand Prix de Pérenchies sont des courses qui me correspondent, déclare le Nordiste. Je suis beaucoup moins un adepte des courses par étapes."

Relever un nouveau challenge

L’ancien sociétaire de l’ESEG Douai admet tout de même avoir réussi une première année pro plutôt positive, avec notamment un succès à Pérenchies. "Mais l’an passé, je ne me suis plus trop épanoui, commente-t-il. J’avais moins de liberté pour aller dans les coups... Je m’ennuyais presque !" Bien qu’il ait essayé de trouver une place dans une continentale belge, il n’a pas insisté car le statut reste précaire. "Le projet des dirigeants de l’EC Raismes m’a convaincu. Cela m’a plu d’avoir des responsabilités aussi, de guider les moins expérimentés sachant que ces dernières années le club avait quelques difficultés au niveau des résultats. J’ai eu envie de relever le challenge", explique-t-il.

Des résultats encourageants en Vendée

Cependant, le coureur originaire de Comines n’envisage pas d’être uniquement un capitaine de route. Il reste un compétiteur et aimerait bien gagner des courses. Il évoque ainsi le Championnat de France Amateurs de Lannilis en juin prochain, un titre qu’il avait déjà obtenu et qu’il aimerait bien reconquérir. "J’ai déjà terminé 11e du Tro Bro Leon, les ribines me conviennent plutôt bien. Après, il ne faut pas oublier qu’un Championnat reste une course d’un jour, et une compétition spéciale", avoue-t-il. Etre performant en Coupe de France DN2 lui tient également à cœur. "C’est l’objectif de la saison pour le club. Nous avons un bel effectif cette année, tout le monde semble être bien motivé", dit-il. Surtout que l’équipe nordiste s’est montrée à son avantage sur le Circuit des Plages vendéennes, Anthony Colin prenant notamment la 3e place de la dernière épreuve à Challans. "Nos résultats sont encourageants, concède-t-il. Mais, ça va bientôt faire deux semaines que nous n’avons pas couru en compétition à cause de l’annulation de course le week-end dernier. Il faudra voir comment on va réagir. "

« Nous n’avons pas le droit de nous louper »

D’autant qu’il a souffert d’une grippe la semaine passée et il n’a pas pu aller rouler. "Je vais y aller au métier, je ne m’aventurerai pas à aller jouer les casse-cous ce dimanche, l’important est de ramener des points", avoue-t-il. Il sait qu’il faudra être vigilant sur cette première manche, la Vienne Classic, des bordures étant à prévoir. Le niveau des équipes DN2 est en outre relevé cette saison avec l’arrivée de nombreux anciens professionnels. "Toutefois, nous ne visons pas le maintien, ça serait ridicule, affirme-t-il. Je pense qu’avec des coureurs comme Alexis Caresmel, Pierre Tielemans etc nous pouvons espérer un Top 5 dès ce dimanche. Nous n’avons pas le droit de nous louper envers le club qui nous place dans de très bonnes dispositions."

Retrouvez en cliquant ici la fiche wiki d'Anthony Colin.

Crédit Photo : Pauline Baumer - www.directvelo.com

 

Par Pauline Baumer

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8