Elite Nationale


Essor basque : Les enseignements

19.02.2013, 15:16

Essor basque : Les enseignementsEssor basque : Les enseignements

Les forces en présence

Traditionnellement course de reprise pour beaucoup, l'Essor basque, tout comme les Plages vendéennes avec lesquelles il partage les dates, s'est vu soumis à la redoutable concurrence de la 1ère manche de la Coupe de France de DN1. Cette dernière l'a donc privé, lors du deuxième week-end, des équipes de première division présentes en début d'épreuve (BIC 2000, CC Etupes et AVC Aix) à l'effectif logiquement bien préparé. Seules sont restées celles pouvant présenter un deuxième front parfois fort compétitif (Armée de Terre, Entente Sud Gascogne et Océane U-Top 16).
Pas d'équipe continentale complète cette année. A titre individuel, Desriac, souvent présent en voisin et cette fois engagé par ailleurs, a laissé sa place à son coéquipier Morgan Kneisky, venu parfaire sa condition en pleine préparation du mondial sur piste du prochain week-end. A propos des professionnels, Il semble que la plupart de ceux fraîchement redescendus dans les rangs amateurs se soient présentés dans une condition très perfectible.

Le bilan par division

DN1 :
-Le club de l'AVC Aix-en-Provence a montré qu'il était prêt pour la Coupe de France. En témoignent les Top 10 réalisés en début de semaine par Jarno Gmelich-Meijling, Anthony Maldonado, Christophe Laporte ou encore Mathieu Delarozière.
-Au BIC 2000, Olivier Le Gac a ouvert son compteur et Mathieu Halléguen et Christophe Balannec sont bien présents.
-L'équipe de l'Armée de Terre a prouvé qu'elle avait franchi un nouveau palier et au sein de son équipe "réserve", des garçons comme Alexandre Delétang, vainqueur de la 2e étape du Trophée de L'Essor, Sébastien Harbonnier, 2e le matin, Rudy Barbier, 3e mardi malgré une chute dans le final et une pédale cassée, ou encore Romain Le Roux, 2e jeudi, omniprésent tout au long de la semaine, avaient largement le niveau pour figurer dans l'effectif présent sur le Jean-Masse si les places par équipe n'avaient pas été contingentées.
-Le CC Etupes, fidèle à ses habitudes, repart avec une victoire. Elle est à mettre à l'actif de Pierre Bonnet sur la Route de l'Atlantique où Maxime Robert signe aussi la 10e place après avoir été repris aux deux kilomètres.
-A l'Océane U-Top 16, Clément Saint-Martin aura été omniprésent dans les communiqués de course. Son engagement et son activité, ont été récompensés par deux podiums. Romain Mathéou a été plus discret mais a ensuite cependant marqué quelques points en Coupe de France. Romain Leroy, à peine rentré d'Australie où il a séjourné cet hiver, a eu du mal à se faire au choc climatique s'est néanmoins montré à son avantage sous les conditions printanières de la dernière étape. Guillaume Gerbaud a aussi signé une 6e place sur la 1ère épreuve.
-A l'Entente Sud Gascogne, Stéphane Reimherr, vainqueur du Tour de Basse Navarre prouve que les ans n'ont pas de prise sur lui. Il a aussi, a démontré si besoin en était, qu'il était un redoutable meneur d'hommes auprès duquel les jeunes pousses apprennent le métier et acquièrent un bagage solide. Nicolas Rousseau, l'autre capitaine, tout comme Quentin Pacher ou encore Pierre Comet, ici sous les couleurs du VC Salisien, ont eux aussi déjà bien débuté avec chacun un Top 10. Alexis Guérin, récemment confronté à des soucis dentaires, n'est pas encore pleinement opérationnel.

DN2 :
-Le VC Pays de Loudéac, fraîchement débarqué en DN2, a démontré que le collectif majoritairement issu de la dernière saison était déjà bien rodé. Plusieurs coureurs ont déjà réalisé au moins un Top 10 à l'image de Vincent Ragot, Simon Gouédard et David Cherbonnet, et la victoire au général de Luc Tellier sur le Trophée de l'Essor aura été la cerise sur de gâteau. Le club occupe, à la sortie du week-end, la première place des DN2 au Challenge par équipes www.directvelo.com, la 5e toutes divisions confondues.
-Le Team Pro Immo Nicolas Roux, également nouvellement promu à ce niveau, a suscité quelques convoitises au vu des moyens dont il dispose. Ses coureurs se sont montrés à la hauteur de leur nouveau statut en animant et en réalisant quelques Top 10 à l'image de Jordan Talobre, Nicolas Chadefaux ou Boris Orlhac. Sébastien Fournet-Fayard terminant pour sa part sur le podium du Trophée de l'Essor dans le même temps que le vainqueur.
-Le GSC Blagnac, profondément remanié cet hiver, ne s'est pas présenté dans les meilleures conditions au départ de l'épreuve. Le pillage de leur fourgon au soir de la 4e épreuve les a également perturbés. Les deux tauliers supposés, Pierre Cazaux et Damien Branaa ont néanmoins montré que même imparfaite, leur condition s'améliorait de jour en jour et il faudra sans doute les avoir à l’œil dès ce week-end à Montastruc. Malgré une fringale ou des soucis techniques Pierre Cazaux a montré à diverses reprises que sa place se situait logiquement à l'étage supérieur. Chacune de ses accélérations a provoqué des dégâts et ses trois 7e places  reflètent mal sa prestation. Damien Branaa est également allé crescendo et prend la 2e place du Trophée de l'Essor. Après avoir signé un Top 10 dans chacune des 2 manches. Florent Sentucq, autre recrue, a profité du retour du beau temps pour signer une 7e place sur la Ronde du Pays basque.
-A l'Occitane Cyclisme Formation, Fabien Fraissignes, recrue surprise de fin de période de transferts a bien débuté : 3 Top 10 déjà à son actif. La mauvaise descente réalisée sur le Tour de Basse Navarre et qui lui vaut son éviction du trio de tête est sans doute à mettre au passif de son accident de fin janvier. Damien Capus, 5e sur la même épreuve, est la bonne surprise de la semaine.
-Prestation correcte pour le VS Chartrain où Ronan Racault (un Top 9) et Kevin David (Un Top 5) ont tiré leur épingle du jeu.
-L'US Montauban 82, à l'effectif grandement renouvelé, n'a pas encore trouvé le rythme auquel ses deux locomotives devraient lui permettre d'évoluer très prochainement. Julien Loubet a terminé en début de semaine une formation entamée dès le lendemain de sa victoire en finale de la Coupe de France de DN2 à Marmande. Il n'a dès lors pas pu effectuer la préparation hivernale qui lui avait permis de s'imposer sur deux manches l'an dernier, dont le Trophée de l'Essor. Le rythme de la compétition lui a cependant permis de passer en moins d'une semaine d'une très poussive 90e place à un Top 10, avec quelques fulgurances dans les côtes. Mathieu Perget est apparu moins en retard accrochant déjà 2 Top 10. Les confrontations de ce duo vedette avec celui de Blagnac, le tout arbitré par les garçons de l'Entente Sud Gascogne ou du Top 16 devraient nous valoir de belles passes d'armes dans le grand Sud-Ouest.

DN3 :
-Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys : Loin de ses bases Samuel Plouhinec se sent comme chez lui, et même isolé, il est redoutable. Il remporte ainsi le classement général de l'Essor basque pour la 3e fois, avec deux succès de manche au passage.
-Après sa campagne 2012 où il aura été le seul avec Samuel Plouhinec à dépasser les 20 victoires, il n'est pas surprenant de voir Mickaël Larpe (Super U Maritime) remporter une étape. Lui aussi est capable de se débrouiller seul, ce qu'il a été contraint de faire ici, seul Willy Perrocheau, encore loin de son niveau habituel ayant pu lui être utile.
-Pour le CC Marmande de retour chez les "labellisés", Maxime Martin est apparu bien plus en avance que l'an dernier. Avec 3 Top 10 il a évolué à son niveau mais a lui aussi manqué de soutien. Un prochain renfort est d'ailleurs annoncé du côté du club lot-et-garonnais.
-Le CC Périgueux Dordogne faisait sa rentrée ce dernier samedi. Yohan Soubes s'est agréablement surpris en réglant le sprint du peloton pour sa première. Ses équipiers ne sont pas encore au point.
-Rentrée le samedi également pour le local Mickaël Queiroz qui sur ses qualités d'escaladeur se hisse en 6e place au sommet d'Osquich ce dimanche martin. Ses coéquipiers du Guidon Saint-Martinois n'ont également participé qu'à quelques étapes et accusent du retard à l'allumage.

Clubs hors DN :
-Il convient de noter la jolie performance de deux Juniors sortants évoluant tous deux dans des clubs locaux. Ainsi Bruno Armirail, grand gabarit plutôt répertorié vététiste, signe, sous les couleurs de l'AC Bagnères de Bigorre, une belle 18e place sur la Ronde du Pays basque ponctuée de 3 ascensions de Gamia. Vincent Loustau, de l'UC Orthez, a tout aussi agréablement surpris en se hissant ce dimanche matin en 10e position au sommet du col d'Osquich.

Crédit Photo : Guy Dagot - www.sudgironde-cyclisme.net
 

Par François-Régis Olivier

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8