Réactions


Classique des Alpes : Les réactions

04.06.2011, 21:50

Pierre-Roger Latour (Rhône-Alpes) s'est adjugé en solitaire ce samedi la 17e édition de la Classique des Alpes Juniors, 3e manche du Challenge National, disputée entre Chambéry et le Cirque de Même, situé en Chartreuse près de Saint-Pierre d'Entremont sur 105 kilomètres. Le coureur licencié au VS Romanais Péageois devance Adrien Legros (Ile-de-France) et Pierre-Henri Lecuisinier (Auvergne). Pierre-Roger Latour succède au palmarès de l'épreuve à Alexis Dulin (Auvergne). Retrouvez ci-dessous les réactions des protagonistes de l’épreuve.

Pierre-Roger Latour (Rhône-Alpes)
Vainqueur de la Classique des Alpes 2011
« Nous sommes partis à deux avec Adrien Legros dans la montée du col du Cucheron. J’ai en fait tiré notre groupe, et nous n’étions donc plus que deux. Nous avons repris puis distancé Alexis Gougeard (Normandie). Dans la descente, j’ai perdu cinq mètres à un moment sur Adrien Legros. Et là j’ai vu qu’il allait tomber dans un virage. Nous allions trop vite. J’ai essayé de ralentir mais c’était trop tard. Mais contrairement à lui, je ne suis pas tombé. J’ai fait du cyclo-cross dans un champ. J’ai porté mon vélo pour remonter sur la route. Je me suis retrouvé tout seul devant ensuite, et j’ai tout donné jusqu’à la ligne. Je ne sais pas ce qu’il se serait passé sans cette chute. En tout cas j’aurais tout fait pour éviter une arrivée au sprint. J’avais pensé attaquer dans les deux derniers kilomètres, qui étaient en côte. La Classique des Alpes était un des grands objectifs de l’année. J’avais terminé 4e l’an dernier, j’avais envie de bien faire. Je voulais faire mieux. J’espère être sélectionné pour les Championnats d’Europe, rien n’est sûr pour le moment. »

Adrien Legros (Ile-de-France)
2e de la Classique des Alpes
« Je me sentais bien pendant toute la course. Je ne pense pas avoir fait la moindre faute aujourd’hui. C’est d’ailleurs ce que m’a dit le sélectionneur national, Pierre-Yves Châtelon. Mais il y a eu cette chute alors que je me trouvais devant avec Pierre-Roger Latour. Je suis tombé sur la tête. »

Pierre-Henri Lecuisinier (Auvergne)
3e de la Classique des Alpes
« Tout est parti du premier GPM. J’ai suivi le mouvement. J’ai eu un coup de moins bien avant de retrouver des sensations dans la montée du Col des Mille Martyrs. J’ai dû passer en 6e position au sommet, et là je me suis dit qu’il y avait peut-être la possibilité de faire un truc. Ensuite, nous nous sommes regardés avant les deux derniers GPM mais comme nous avions de l’avance, ce n’est pas revenu de l’arrière excepté quelques coureurs. Au pied du col, il y a eu un accrochage et ça m’a fait perdre un peu de temps. Dans la montée, c’était vraiment du chacun pour soi. Je suis resté à un écart quasi-identique toute la montée par rapport à la tête de course. Je passe en 5e position au sommet. Il y a eu toutes ces chutes dans la descente, je suis moi-même tombé. C’était fini pour espérer gagner. J’ai fait « ma » montée jusqu’à la ligne. Il y a un point de déception mais c’est quand même une satisfaction d’être sur le podium. »

Olivier Le Gac (Bretagne)
5e  de la Classique des Alpes et leader du Challenge National
« Ça s’est joué dès le premier GPM. J’ai fait une grosse descente, seul, pour revenir sur l’échappée. Nous nous sommes retrouvés à treize devant. A un moment, le peloton est revenu à 20’’ mais nous avons embrayé de suite. Quelques coureurs ont réussi à rentrer avant le col du Cucheron, notamment Geoffrey Millour (son coéquipier). Dès le début du col du Cucheron, Adrien Legros et Pierre-Roger Latour sont partis. J’ai réussi à tenir pas très loin d’eux. Je passe au sommet avec 30’’  de retard sur eux. Et puis comme eux, je tombe dans la descente. Au même endroit. Après je dois dire que j’étais un peu dégouté. Quand je tombe, j’étais en 3e position .J'aurais donc pu terminer 3e mais j’aurais peut-être aussi pu rentrer sur la tête de course. Mais bon, ce sont des choses qui arrivent. »
 

Par Nicolas Gachet

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8