Actualité générale


Alastair Carr, des Beaux Arts à l'architecture

06.04.2011, 16:58

Alastair Carr a quitté sa Grande-Bretagne pour courir en France depuis 2008. "En Grande-Bretagne, il n'y a pas beaucoup de courses et pas beaucoup de coureurs. Le niveau s'en ressent forcément" explique-t-il à www.directvelo.com "J'ai essayé de trouver le meilleur endroit pour progresser, et cet endroit, c'est la France" justifie-t-il.
Le Britannique découvre le cyclisme français dans l'équipe alsacienne Rémy Meder. C'est avec cette équipe qu'il découvre la Bretagne à l'occasion de l'Essor Breton 2008. "J'ai aimé la course et j'ai voulu venir en Bretagne l'année suivante." Direction donc le COC Fougères en 2009 avec trois compatriotes puis l'AC Lanester 56 l'année dernière, "pour encore monter d'un niveau."
Malheureusement, le début de saison d'Alastair Carr est anéanti par une blessure au genou. Mais il montre en fin de saison sa valeur. "J'ai repris en juin et j'ai réussi à marquer assez de points pour rester en 1ère catégorie."
A l'heure du choix pour la saison 2011, Alastair Carr doit prendre en compte un nouveau paramètre, les études. "Je me suis inscrit à l'école des Beaux-Arts à Rennes. Je ne savais pas si j'allais avoir assez de temps pour l'entraînement." Son choix s'est donc porté sur une équipe de DN3, l'Entente Cycliste du Pays de Dinan, avec une licence à l'UC Guinefort Pays de Dinan. "Dinan est un bon choix pour faire quelques courses élites."
Depuis le début de saison, il s'est classé 9e du Tour du Pays de Lesneven, 15e du Circuit Rance-Emeraude. Au final, l'étudiant bénéficie de plus de temps pour s'entraîner que prévu. Alastair Carr n'en a pas fini avec les études : "Je suis candidat pour rentrer dans une école d'architecture. Je serai en France encore quelques années."

Retrouvez en cliquant ici la fiche wiki d'Alastair Carr.

Crédit Photo : www.directvelo.com

Par Dominique T.

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8